Essais (philo, socio, anthropo…)

410wtpxxfel__sx317_bo1204203200_-e1561556542790.jpgRoger Dadoun, Manifeste pour une vieillesse ardente, Zulma 2006.

            La thèse est pour le moins pugnace : la vieillesse est l’âge agonique par excellence ! Agon= combat en grec. En douze chapitres incisifs Dadoun, psychanalyste et poète (cela s’entend dans les allitérations qui ornent avec bonheur son propos) montre et démontre comme vieillir c’est se battre. Contre soi, un peu, contre les préjugés beaucoup, contre les autres encore plus.

Roger Dadoun convoque tous ceux qui ont fait de la littérature, de la philosophie, de la poésie, i .e. de la culture le champ où se livrent les dernières et belles batailles. Hugo, Freud, Bachelard, Goethe, exemples parmi tant d’autres évoqués ici, furent de ces ardents qui ne posèrent le crayon qu’à l’extrême dernier moment.

Brigitte Evano