Qui sommes-nous ?

L’association Vieux et chez soi a été créée au printemps 2017 par les membres d’un séminaire de recherche qui réunissait, sous l’égide du Centre d’éthique clinique et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, un petit groupe pluridisciplinaire (médecine, sociologie, économie, philosophie, psychanalyse, soins palliatifs, etc.). L’objet de ce séminaire était de réfléchir la question de la vieillesse aujourd’hui. Et, singulièrement, comment la parole des Vieux eux-mêmes a du mal à se faire entendre. À l’issue de deux années de séminaire, il nous a semblé judicieux de fonder une association afin de mettre en action nos réflexions.

Nous avons alors fait paraître une tribune présentant nos buts.
La plupart des membres du séminaire sont devenus les acteurs de l’association. À ces membres fondateurs se joignent maintenant des adhérents de plus en plus nombreux. Là encore la diversité est importante. Diversité des âges et diversité des situations.

Ce qui nous assemble est toujours l’attention que nous portons à la parole des Vieux. Parole que nous recueillons lors d’entretiens et que nous faisons circuler dans les Rencontres, les Journées de travail et les Conférences citoyennes que nous organisons régulièrement.

Vous trouverez plus d’explications sur l’origine et l’orientation de l’association dans cet article : « Ne pas être dépossédé du sens de sa vie » de Véronique Fournier